*** Manuel rédacteurs

*** Manuel rédacteurs

Sommaire

Ce manuel est à l'usage des rédacteurs d'articles. Il décrit comment créer, modifier et publier un article sous Ghost CMS, et présente des bonnes pratiques.

Accès à l'éditeur

L'accès à Ghost CMS en mode édition se fait via l'url https://www.hacf.fr/ghost.

Nouvel article

  • Aller dans Posts et cliquer sur +
  • Ajouter une photo pour l'entête de l'article (si possible au format 16/9) et un titre (pas trop long), puis rédiger l'article. Un copier-coller d'article existant fonctionne également très bien.
💡
Il est toujours préférable d'importer les images plutôt que de faire des liens sur des images externes.

Meta-données

Renseigner dans le volet de droite du post (cliquer sur le petit icône en haut à droite pour ouvrir le volet) :

    • Post url : une url d'accès à l'article (la choisir courte)
    • Publish date : La date de publication devrait être automatique.
    • Tags : Un ou plusieurs tags (prendre dans les existants) + tag interne #toc si vous souhaitez un sommaire dans votre article.
    • Post access :L'accès doit toujours être public. Ne pas changer.
    • Excerpt : le résumé de l'article. Rédiger un résumé percutant de moins de 300 caractères.
    • Author : vous. Mais il peut y avoir plusieurs auteurs (coécriture).
    • Template : utiliser les templates HACF
      • "HACF avec Forum" permettra d'avoir les commentaires Discourse
      • "HACF sans Forum" sera sans commentaires.
    • Feature this post : Cocher "Feature this post" pour que l'article apparaisse à la une (fonction accessible uniquement pour les administrateurs et réviseurs)
    • X Card : on utilisera le champ description pour y recopier l'ID de la discussion Discourse (l'ID apparait en fin d'URL), pour le cas ou on utilise le template permettant d'afficher les commentaires Discourse.

Workflow d'édition

Le workflow est très simple : un post peut être draft ou published (ou éventuellement scheduled si la publication est programmée). Un nouvel article est par défaut en mode draft.

Etat Draft

L'article n'est pas publié, il est en mode brouillon.

⚠️
Sauvegarde des modifications - draft
Toute modification en mode draft est automatiquement sauvegardée. Il n'est pas besoin de forcer la sauvegarde. Ne pas cliquer sur "Publish" quand que l'article est en draft, car cela publierait l'article.

Une fois un article rédigé en mode draft, le rédacteur doit le faire relire pour une vérification (4 yeux...), puis il pourra publier (s'il a les droits). Une fois publié, le rédacteur pourra apporter des corrections mineures et les publier.

Etat Published

L'article est visible et publié sur le site. Il reste modifiable.

En édition, les boutons en haut à droite permettent de passer l'article en mode published ou unpublished. Si "unpublished", l'article ne sera alors plus visible sur le portail, et reviendra en mode draft.

💡
Sauvegarde des modifications - published
Si l'article est déjà publié, il n'est plus automatiquement sauvegardé. Il faut cliquer sur update pour publier les modifications. Un message apparaitra alors si on tente de quitter la page sans avoir sauvegardé Il n'est pas possible d'enregistrer ses modifications sans les publier.

Modification d'un article publié :

  • Si les changements sont mineurs : le rédacteur peut apporter des corrections - mineures et les publier.
  • Si les changements sont majeurs : il vaut mieux demander à un tiers de relire. Pour cela, recréer un article temporaire (sera en mode draft), recopier le contenu de l'article à corriger et modifier cette version temporaire. Une fois l'article modifié puis relu, recopier le contenu dans l'article publié et republier.

Fonctions d'édition

  • Formatage : sélectionner le texte => un menu contextuel apparait avec les formatages de base.
  • Cartes : il est possible d'insérer des " éléments" ou cartes spécifiques (images, vidéos, encadrés, code HTML, etc). Pour insérer une carte, cliquer sur + en début de ligne. Il suffit également possible de taper "/" en début de ligne suivi du nom de la carte.
  • Principales cartes utiles :
    • /image : insertion d'une image ou un GIF
    • /callout : création d'une boite
    • /bookmark : insertion d'une référence URL avec reprise du visuel.
    • /toogle : créer un folder qui se déplie
    • /html : permet d'insérer du code spécifique en html
    • /divider : permet d'insérer une barre de séparation
    • /html: permet d'insérer du code html qui va s'exécuter dans votre article.
    • /markdown : permet d'insérer du code html qui va s'exécuter dans votre article.
  • Snippet : il s'agit d'un bloc de texte ou de composants qui ont été enregistrés (petit carré à droite de la barre contextuel, après avoir sélectionné un texte). Le snipper peut ensuite être rappelé comme une carte ("/" puis nom du snippet) pour une insertion plus rapide.
  • Insertion de code blocks (zone d'affichage de code) : taper ``` puis le nom du langage. Une fenêtre de code doit apparaitre.
    2 snippets ont été créés : /Yaml et /Javascript pour rapidement insérer du code YAML et Javascript.
  • Niveau des titres
    • Les niveaux 1 et 2 sont principalement utilisés dans les articles. Ils sont accessibles via le menu contextuel de formatage (H et h). En général, ces 2 niveaux de titre suffisent.
    • Il est possible d'utiliser d'autres niveaux : on tape des "#" (niveau + 1) puis espace.
      Exemple : #### Titre niveau 3 => met le titre en niveau 3
    • Les titres ne peuvent être numérotés (?)
  • URL : pour insérer une url, sélectionner un texte, cliquer sur l'icône URL de la barre de formatage, puis coller l'URL
    TIPS - vous pouvez sélectionner le texte et directement copier l'URL sans cliquer sur le lien de formatage.
  • Liste à puce : mettre un "-" en début de ligne.
    • Tab permet de mettre en niveau 2.
    • Shift - enter permet d'aller à la ligne en gardant l'indentation de la liste à puce.
  • Listes numérotées : mettre un numéro en début de liste.
  • Citations : taper dans le menu contextuel le symbole avec les 2 quotes ou taper juste le symbole ">" en début de ligne.
  • Ecrire en surbrillance : pour entrer un nom en surbrillance, il faut taper une simple quote inversée, puis le code, puis à nouveau une simple quote inversée (syntaxe markdown).
  • Texte barré : pour écrire un texte barré, il faut taper 2 tild puis le texte puis 2 tild (syntaxe markdown).

Aperçu de l'article

Un aperçu fidèle peut être fait en cliquant sur "view page" en haut à droite. Si l'article est publié et pas en draft, cette commande est disponible dans le volet de droite.

Gestion des images

Pour importer une image existante présente sur votre ordinateur, cliquer sur + puis image ou /image, puis faire un drag & drop.

💡
Les copier-coller d'images locales fonctionnent !
Vous pouvez par exemple utiliser l'outils de capture d'écran de windows, puis juste coller l'image dans l'éditeur (sans appeler la carte /image). Pas besoin de sauvegarder l'image sur votre ordinateur.
Un temps précieux sera ainsi gagné !
⚠️
MAIS attention aux références d'images externes !
Un copier d'une image depuis un site web externe ne collera pas l'image dans ghost, mais uniquement son URL. Si le site externe change, l'image disparaitra de l'article.
Il faut donc passer par un éditeur local d'image ou sauvegarder l'image sur son disque pour éviter une référence externe.

Les images importées seront remises optimisées par Ghost.

Les images d'entête des articles doivent idéalement être au format 16:9 pour un affichage optimal. Il est fortement déconseillé de mettre du texte dans les images, car il risque d'être tronqué dans les miniatures de la page d'accueil du portail.

Pour les images d'entête des articles, nous conseillons d'utiliser une bibliothèque d'images gratuites comme Unsplash, Pixabay ou Freepiks.

💡
Ghost intègre d'ailleurs unplash. Pour y accèder, cliquer sur l'icône de unsplash dans la zone d'image (petite icône en forme de boite avec un carré décalé vers le haut).

À termes, nous envisageons de normaliser ce type d'images avec une identité visuelle.

Style et grammaire

Bien entendu, la grammaire et l'orthographe doivent rester irréprochables. A moins d'être un cador, il est indispensable d'utiliser un puissant correcteur grammatical de type Langage Tools, Grammalecte ou encore Antidode. Voir en annexe comment utiliser Langage Tools ou Grammalecte.

Il est essentiel de bien structurer son texte et de ne pas adopter un style trop « parlé ». Les phases doivent rester courtes.

Pour corriger son style et son orthographe, s'adosser à un site basé sur de l'IA peut avoir du sens. Pour cela, qillbot est le plus populaire : https://quillbot.com/

Enfin, pensez à introduire les concepts et à mettre des références, pour que l'article reste accessible au plus grand nombre.

Ajouter un bouton d'accès Home Assistant

Pour ajouter un bouton de ce type, donnant accès à l'installation Home Assistant

Cliquer sur + et markdown.
Ajouter ce code en modifiant les URL pour obtenir le fonctionnement souhaité du bouton :

[![Open your Home Assistant instance and show the add-on store.]
(https://my.home-assistant.io/badges/supervisor_store.svg)]
(https://my.home-assistant.io/redirect/supervisor_store/)

💡

ANNEXE - Correcteurs orthographiques

Langage Tools

Le correcteur peut être utilisé via une extension installée dans le navigateur, et téléchargeable depuis la bibliothèque d'extensions.

La correction se fait directement dans l'éditeur du CMS, ce qui est très convivial. Le plugin utilise les services d'un serveur cloud distant nécessitant la création d'un compte. En version gratuite, la taille du texte pouvant être analysé est limité.

Pour ceux qui le peuvent, il est cependant possible de créer son propre serveur Langage Tools qui peut être installé sur docker. C'est alors gratuit, sans limitation et sans lien cloud.

Voici le fichier compose :

version: "3.8"
services:
  languagetool:
    restart: unless-stopped
    image: erikvl87/languagetool:latest
    container_name: languagetool
    # network_mode: host
    ports:
        - 8010:8010
    environment:
        - langtool_languageModel=/ngrams
        - Java_Xms=512m
        - Java_Xmx=1g
    volumes:
        - /volume1/docker/languagetool/ngrams:/ngrams

Il faut faire pointer le plugin sur son serveur, en allant dans les paramètres avancés du plug-in :

Grammalecte

Ce correcteur s'installe principalement sous Firefox (l'extension chrome ne semble plus disponible). Il faut installer le plugin depuis le magasin d'extensions. Le correcteur est entièrement gratuit et open source. Il dispose de nombreux outils relatifs à la langue française comme un conjugueur.

Pour lancer une correction, il suffit de cliquer sur la petite icône qui apparaît en bas à gauche de l'écran d'édition.

image
image
image

Pages